A la Maison Blanche [The West Wing]

Forum pour discuter de la série 'A la Maison Blanche' (The West Wing)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chronique de Breakisover numéro 1 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:10

Ma Chronique / numéro 1


J’ai décidé de faire ma chronique.

Inspiré par le travail des Edusiens et en relisant les bonnes vieilles chroniques de MadDog sur le site de la LTE, je me suis senti porté par un besoin insatiable de chroniquer tout ce que je voyais, de manière plus ou moins objective. Pas du tout en fait. Avec beaucoup de mauvaise foi en plus...

Etant donné que je n’ai pas Internet chez moi, et que mon meilleur ami me prête régulièrement (tous les 2 jours !) son ordi pour pouvoir accéder à ce forum et pour regarder certaines séries, je me suis permis d’encombrer les colonnes de cette rubrique sobrement intitulé « La chronique de Breakisover ».

Alors je ne sais pas si Miss Heather me permettra de continuer mais ça m’occupe pendant des vacances d’hiver peu agités, et ça me remonte le moral entre deux révisions.

Je vais donc essayer de parler des séries que je regarde, en France comme aux USA, de manière un peu désordonné, avec des petits bouts de ma vie et en croyant que j’ai un bon goût intouchable.

Voilà, si il y en a trouve cet excercice intéressant, qu’ils me le fassent savoir. Je n’encombrerais pas ce forum pendant des mois puisque dès que j’ai Internet (au printemps, je croise les doigts !), je ferai mon blog de chroniques.

De toute façon, vu le taux de fréquentation de ce forum, je ne dérange personne je pense, alors je me fais plaisir.

En tout cas, j’attends vos réactions, vous les deux ou trois fans de TWW qui viennent de temps en temps, c’est-à-dire quasiment jamais, sur ce forum.

Bonne lecture quand même !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:10

Mon programme télé des vacances

Malgré un emploi du temps assez chargé, j’ai quand même trouvé le temps de regarder pas mal de chose cette première semaine de vacances d’hiver.

Chaînes françaises : entre surprises, déceptions et consternations.

Sur les chaînes française d’abord, j’ai réussi à trouver mon bonheur en cherchant bien. En cherchant beaucoup en fait...

Et c’est France 4 qui m’a le plus agréablement surpris. Puisque je n’ai pas la TNT, je ne connaissais pas cette chaîne et ayant eu l’occassion de la regarder pendant quelques jours, j’étais content de retrouver mes deux séries préférés de tout les temps en boucle toute la semaine : The West Wing (saison 4) et Six Feet Under (saison 3).

Deux très bonnes saisons de deux très bonnes séries, (en VF par contre). En plein milieu de l’après-midi, c’est quand même étonnant de trouver des séries que France 2 diffuse au beau milieu de la nuit.

France 4, c’est un peu la poubelle du service public, où on jette ce qu’on arrive pas à caser dans sa grille des programmes. Et bah tant mieux, si le public de la TNT peut découvrir ces deux merveilles.

Sur cette même chaîne, j’ai regardé avec grand plaisir des rediff’ d’Ed saison 2, avec le supra-cool Tom Cavanagh (quand est-ce qu’il revient dans Scrubs ?). Des épisodes qui ont un peu vieillis mais qui m’ont rappelés de bon souvenirs et m’on tenu éveillés jusqu’à 1heure du matin. Et maintenant je sais où j’avais déjà vu Jake, le copain qui sert à rien d’Elliot dans la saison 4 de Scrubs !
Pareil pour Spin City, saison 2. Je l’avais déjà vu sur Canal + et ça a pris un petit coup de vieux mais ça reste très sympa, c’est un peu les prémices de Scrubs, avec un Michael J.Fox en grande forme (enfin, je veux dire, malgré sa maladie...). Il passera dire bonjour à J.D. et sa bande quelques années plus tard, dans le rôle d’un médecin/chirurgien plein de tocs. D’ailleurs, on retrouvera beaucoup des acteurs de Spin City au Sacré Coeur, comme le maire dans le rôle d’un patient avec un cancer de la prostate dans la saison 3 et Richard Kind dans le rôle de l’hypocondriaque Harvey Corman dans les saisons 2, 3 et 4.
Moralite : quand on a joué dans Ed et Spin City, rien de mieux que de faire une apparition dans Scrubs, ça donne bonne mine !

En parlant de Scrubs, je pense que Paris Première est pas mal non plus en série. Et on a le droit à la VM en plus !

Alors dimanche 11 février, vers 20h00, j’ai eu le plaisir de revoir les épisodes 5x06 et 5x08 (bizarre, qu’on-t’ils fait de l’épisode 100, pourtant vachement bien ?) de Scrubs. Le premier est un peu faiblard mais le deuxième est complétement déjanté avec des histoires d’autruches et Jason Bateman (Arrested development) en guest !

Sur la même chaîne, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai réussi à regarder deux épisodes de Nip/Tuck, saison 4 (le 4x06 et le 4x07, je crois). J’avais abandonné la série à la fin de la risible troisième saison. Alors même si j’ai pas tout compris et que je connaissais pas tout le monde (mais qui a eu l’idée d’embaucher ce pauvre vieux J.R. de Dallas et cette scientologue de Brooke Shields ?), j’ai trouver les situations toujours aussi poussives et j’ai eu l’impression que tout ça ronronnais et continuais à tourner en rond. Christian se tape toute les femmes qu’ils rencontrent, ça lui attire des problèmes, il risque de mettre en jeu l’avenir de la clinique, mais s’en sort toujours. Sean tente d’être un chic type avec Julia mais c’est un looser et il le restera à jamais. Matt est toujours aussi insupportable et il sort avec l’ancienne fiancée de Christian. Et puis on a vu une souris colmaté avec une oreille et des scènes de sexe digne du meilleur des pornos hongrois. Sympathique comme tout... Ah oui, le seul truc que j’ai aimais, c’est l’évocation de la tension sexuelle entre Sean et Christian, voir de leur homosexualité sous-jacente. C’est poussif, mais ça change un peu de la routine... Je crois pas que je regarderais la suite pour l’instant...

Voilà, c’est tout ce que j’ai regarder sur les chaînes françaises durant cette première semaine. Mais en regardant de plus près mon Télé Z, voilà un peu la liste des choses à voir ou à éviter en ce moment :

- Will and Grace, saison 7 sur Canal +. Bon, alors c’est vous qui voyez, si vous en avez pas marre de ces deux-là et de leurs amis guests du genre Jennifer Lopez, faîtes vous plaisir, c’est inédit et c’est tout les soirs en clair sur Canal + (en VF forcément). La seule bonne raison de regarder, c’est Karen... Et Jake aussi. Mais bon, j’ai autre chose à faire à cette heure là de tout façon... Sur la même chaîne, y a aussi la première saison de How I meet your mother, le samedi à 22h20. C’est un peu inégale, on rit pas tant que çà, mais les personnages sont pour la plupart attachants et l’ambiance est sympathique. Un bon moment de détente, quoi.

- 24, saison 5 sur Canal +. Les aventures de Jack Bauer, c’est mieux qu’un film d’action raté de Shwarzy. Et si y en a qui sont pas convaincus, je ne dirais qu’une seule chose : Paul McCrane. 24 et Kiefer me fait toujours autant rire mais je regarderais n’importe quelle série avec Romano dedans. Même One Tree Hill. (je m’emporte un peu là...). Je vous conseille aussi d’allez voir les superbes chansons de ‘Drum au sujet de l’ami Bauer. Décapant !

- 24, c’est suivi de Cold Case saison 3, que j’ai jamais regardé, mais ça peut être pas mal de s’enfiler une bonne histoire de meurtre sanguinolant après toutes les douceurs de l’ami Bauer.

- FBI : portés disparus saison 4 sur France 2 et Tru Calling saison 1, sur Téva. Tiens, deux séries avec Jason Priestley. Une marque de qualité ? Si quelqu’un répond oui à cette question c’est qu’il n’a jamais regardé Beverly Hills (et tant mieux pour lui). Pour vous rattraper, y a TF1 qui rediffuse la saison 3 ou 4 de Berverly Hills tous les matins de la semaine vers 11h00, ça intéresse quelqu’un ?

- TF1 continue d’ailleurs sa quête de démocratisation des séries américaines parce que c’est super bien et pis ça fait de l’audience. Et pis c’est pas du tout ridicule de jamais diffuser de séries pendant des années en prime et de mettre d’un coup deux soirées CSI à la suite, le mardi 13/02 et le mercredi 14/02. Un peu d’hémoglobine, c’est parfait pour la Saint Valentin ! Alors déjà que la série est minable à mon goût, mais en plus, elle n’est pas diffusés dans l’ordre et je suis convaincu qu’elle subit des coupes monstrueuses vu la violence (poussive, certes) de son contenu. Bon, c’est complétement gratuit, mais j’ai aussi envie de dire que je peux plus voir la gueule de William L.Peterson, il m’insupporte avec sa tête sans expression, c’est quoi comme médoc’ qu’ils lui font prendre pour être comme ça ? Mais bon, n’est pas Vincent d’Onofrio qui veut... D’ailleurs, faut pas être allergique au polar en ce moment parce qu’en plus de CSI, TF1 nous sert Law&Order SVU saison 2 le samedi soir, Law&Order SVU saison 1 ( ?) le dimanche après-midi, Law&Order Criminal Intent saison 3 le dimanche soir et Law&Order je sais plus quelle saison dans la nuit du samedi au dimanche. Qui a dit « redondant » ?

- Non, sans rire, si vous voulez du bon polar, bien réalisé, avec des bon acteurs et des scénarios originaux, regardez Boomtown saison 1 sur France 3 le dimanche soir. Ah, on me fait signe que la série vient d’être retiré de l’antenne pour faute d’audience et qu’elle sera remplacé par SOS 18, un mélange de NY911 et de Rescue me à la française.
Parfois, j’ai des envies de meurtres...

- Les deux séries que je viens de citer son également diffusés en ce moment. France 4 passe la première saison de New York 911, une saison d’introduction plutôt lourde à part quelques bons épisodes, un peu comme le reste de la série. C’est du déjà-vu, mais les personnages sont attachants alors on suit de temps en temps (moi j’ai surtout suivi parce que ça passait le dimanche après Urgences, sinon...).
Canal Jimmy, de moins en moins inspiré niveau programmation, programme quand même la superbe troisième saison de Rescue Me. Si vous connaissez pas, c’est un peu Nip/Tuck chez les pompiers, en dix fois plus réaliste et convaincant. Non, en fait, c’est un peu The Shield chez les pompiers. Du beau travail de la part de Dennis Leary, lui-même, ancien pompier, qui a vécu le traumatisme du 11 septembre. À regarder en V0.

- Décidément, la TNT, c’est pas mal, puisque Gulli, une chaîne pour les petits à l’origine, diffuse les premières saisons de Gilmore Girls le dimanche soir ! Mais je vous reparlerais de la série dans la rubrique DVD.

- J’aime pas la SF en général, mais je suis complétement accro à Battlestar Galactica ! C’est un peu comme un The West Wing futuriste, avec complot politique, machinations et personnages charismatiques. La saison 2 est rediffusé sur SciFi, et elle est à ne pas manquer !

- Regardez aussi Rome saison 1 sur Ciné Premier, sinon vous ne comprendrez rien à la superbe deuxième saison (la dernière, hélas...).

Dans la catégorie séries que je ne regarde pas mais que j’ai absolument pas envie de regarder parce que j’ai plein de préjugés et qu’on m’en a pas dit que du bien ou parce que les têtes des acteurs ne me reviennent pas, on retrouve :
- Mon oncle Charlie, saison 3 sur Comédie, avec le fils du génial Martin Sheen, qui est à des millers de kilomètres du talent de son père (Bartlet forever !)
- Dead Zone, saison 5 le samedi soir sur M6. La tête de Anthony Michael Hall ne me reviens pas, désolé (à ne pas confondre avec Michael C.Hall que j’adore !),
- Medical investigation, saison 1 le samedi après-midi sur M6. Mais qu’est aller faire mon ami Neal McDonough dans cette galère ?
- Surface, saison 1 le samedi après-midi sur TF1. Ca m’a tout l’air d’une mauvaise série Z, mais c’est peut-être très bien, qui sait ? Personne, puisqu’elle a été annulé après une saison. Bien fait.
- JAG, saison 8, le samedi après-midi sur France 2. La chaîne diffuse les inédits de The West Wing à 01h00 du matin mais ose nous refourguer des rediff’ périmés d’une série périmé à cette heure-ci ? De qui se moque-t-on ?
- E-Ring, saison 1, le dimanche sur France 2. J’aime pas Benjamin Bratt. J’aime pas le gay de Dawson. Rien d’autre à signaler.
- En vrac, Les 4400 saison 3 sur M6Missing saison 2 sur Téva, Supernatural saison 1 sur TF6 et Kevin Hill saison 1 sur M6.


Au rayon grosses daubes, voilà en vrac sur M6 : NCIS, saison 1 (rediffusé pour la 4ème fois en prime !), Bones, saison 1 (avec David plus naze qu’autre chose), Charmed saison 7 (sans commentaires) et Un dos tres saison 2 (et après on s’étonne du non à la constitution européénne).
La même chaîne diffuse Sex and the City saison 5 et Scrubs saison 2 le vendredi soir à pas d’heure. En un mot : lamentable.
Et puis je trouve ça trop bizarre de regarder Friends avec le gros logo M6 et la coupure de pub. Et en plus, on devra supporter les voix françaises des deux dernières saisons, pourquoi avoir acheté les droits alors que la série (que j’adore, c’est pas le problème) a déjà été diffusé sur pleins de chaînes, en voici la liste :
France 2, Canal Jimmy, AB1, RTL9, Comédie, France 4 et W9, c’est déjà pas mal, non ?
C’est avec surprise que je découvre lundi dernier sur M6 le pilote de Veronica Mars, un peu avant 19h00. La série sera diffusé tout les soirs de la semaine, espérons qu’elle trouve son public, puisqu’elle le mérite. J’aurais quand même préféré une diffusion en prime à la place de la vingtième rediff’ de NCIS saison 1. Et puis la VF est pas terrible terrible... De toute façon, je trouverais toujours moyen de me plaindre, alors autant profiter, Veronica Mars est une série de qualité et ça change un peu de Charmed et Un dos Tres...
Vous pouvez aussi regarder la saison 1 de Medium, c’est une petit drame fantastique sympathique, et pas prétentieux.

Au rayon prévisions, TF1 lançe la première saison de Docteur House le mercredi 28 février, avec le très bon Hugh Laurie, avant que la série ne devienne redondante et soporifique. Et puisque TF1 rime avec programmation logique et pertinente, la saison commence par les épisodes 1x03 et 1x04 !
Le lendemain, Canal + va lançer la cinquième saison de The Shield, dont on ne se lasse toujours pas, malgré quelques longueurs cette année. Après Glenn Glose, c’est Forest Whitaker qui vient jouer les guest et il s’en sort à merveille. On peut aussi le retrouver dans la saison 13 d’Urgences, mais ça j’en reparlerais plus loin... En tout cas, regardez The Shield, ça abrutit moins que 24.
En parlant d’Urgences, France 2 a décidé de remplacer son émission périmé « Un monde presque parfait » tous les jours à 17h45 par des reddiff’ de la saison 8 des aventures de Greene et compagnie. C’est une saison charnière, avec beaucoup d’arrivées, de départs, et de retour, tout cela est très éprouvant mais perso, c’est une de mes préférés avec la saison 6. Espérons que la chaîne ne coupera pas trop les scènes d’opérations. Urgences, le bouche-trou de France 2 certes, mais un bouche-trou qui me rend heureux en attendant la sortie en DVD de la dîte-saison.
Au printemps, on devrait aussi voir revenir la saison 6 de Smallville, la saison 10 de Stargate SGI et la saison 3 de Stargate Atlantis sur M6 (cri d’horreur ou fou rire, au choix), Ghost Whisperer saison 1 sur TF1 (que quelqu’un abbatte Jennifer Love Hewitt), la saison 5 de FBI : Portés disparus sur France 2 (encore une série policière) et la saison 4 de One Tree Hill sur TF1 (on va s’arrêter là, je crois...).

En résumé, des bonnes choses sur le câble (Scrubs, SFU, TWW, Battlestar Galactica, Rome et Rescue Me), des inédits alléchants sur Canal+ (The shield et bientôt Weeds saison 2), mais une overdose de polar sur les chaînes hertiziennes, qui ne sont même pas diffusés dans l’ordre. Trop de flics tue le flic (Nicolas, si tu nous écoutes !).

La programmation française progresse mais les séries sont encore un peu traîtés comme de vulgaires produits que l’on peut balancer n’importe comment aux spectateurs, déjà abruti par les émissions de Castladi, Dechavanne et autre Ruquier, ou par une énième rediffusion de Navarro. À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:12

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique...


Bah oui, on a beau dire, c’est quand même bien mieux aux USA. La preuve par cinq !

Mon top 5 de la saison 2006/2007 (non définitif, on est pas encore en mai...)

1) The office saison 3.
Au vu de la sixième saison de Scrubs et après l’arrêt d’Arrested Development, The office est officiellement devenu ma comédie préféré ! Je n’ai jamais regardé la version britannique, mais je suis tombé sous le charme de celle-ci. D’abord grâce au talent comique de Steve Carrel (excellent dans Little Miss Sunshine au passage). Sa jambe cassée (2x13) ou sa partie de basket-ball (1x05) resteront dans les annales. Son personnage de salaud qui est juste un loser mal dans sa peau est très bien écrit et me fait hurler de rire !
Michael: There is no such thing as an appropriate joke. That's why it is a joke.
À part quelques exceptions, je ne suis pas un grand fan des romances dans les séries, j’ai toujours dit que c’était pour les frustrés. Celle de Jim et Pam m’a fait changé d’avis. Je n’avais jamais trouvé un couple aussi touchant depuis Jeremy/Nathalie, Casey/Dana (Sport Night), ou bien C.J./Danny (pas besoin de préciser la série, si ?). Ca me fait mal de pas les voir ensemble cette année, mais les changements de poste ont redynamisés la série et ont évités des redites à la manière de Scrubs. J’allais oublier de parler de Dwight, (ah, l’inoubliable Arthur de Six Feet Under). Un résidu du genre humain, ce type, mais un personnage attachant quand même !
La saison 3 est excellente, les nouveaux collègues de Jim très drôles, le coming-out de Oscar bien amené dans un season premiere plus que réussi, et puis le personnage de Roy a une toute autre dimension cette année.
À ne pas manquer, et n’hésitez pas à vous procurer les DVD des deux premières saisons (à quand une diffusion en France ?).

2) Battlestar Galactica, saison 3.
Après un season finale apocalyptique, la série doit se reconstruire. J’étais plutôt inquiet, mais j’ai eu tort de douter du savoir faire des scénaristes. Les nouveaux épisodes, malgré une petite baisse de régime, dépasse tout ce que j’aurais pu espérer. Les acteurs sont toujours formidables, les Cylons sont encore plus fouillés et... et je ne vous en dis pas plus, c’est à voir. En attendant le spin-off Caprica ?

3) Rome saison 2.
Celui qui a dit que le péplum était démodé ne connaît pas encore Rome, son ambiance bien plus sombre et dérangante que Nip/Tuck saison 3, ses acteurs éblouissants au service de dialogues soignés, une réalisation parfaite (même si c’était facile avec des décors pareils). Même si je craignais le pire après la mort de César, Marc-Antoine a assez de charisme pour reprendre la série sur ses épaules. C’est bien mieux qu’un film à gros budget sur l’antiquité, alors que demandez de plus ? Une troisième saison, mais là faut pas trop y compter...

4) Dexter, saison 1.
Je l’attendais au tournant la nouvelle série de Michael C.Hall, un de mes acteurs préférés, comme la quasi-totalité du cast de Six Feet Under. J’avais peur qu’une série sur un sérial-killer ne tombe dans la facilité à la manière de Nip/Tuck saison 3 (oui, je sais, c’est de l’acharnement, mais quand même, c’était bien nul !). Au lieu de ça, Dexter est ma nouvelle série favorite. Michael C.Hall est toujours aussi étonnant, donnant vie à un personnage aussi complexe que David Fischer mais foncièrement différent. Un personnage aux multiples facettes qui ne tombe jamais dans la caricature. Il est aidé par un cast attachant, Julie Benz en tête. Certains épisodes, comme le 1x10, sont déjà un must. Pourquoi se priver ? C’est sur Showtime, et bientôt sur Canal + !

5) Boston legal, saison 3.
Je suis tombé sur la série par hasard, puisque je n’avais jamais regardé The Practice. Sans être vraiment fan, je connaissais le travail de David E.Kelley par le biais d’Ally McBeal et Boston Public. La première saison de Boston Legal a mis du temps à m’intéresser, j’ai laissé tomber plusieurs fois, jusqu’à ce que je tombe sur l’épisode sur la peine de mort, le 1x17 je crois. J’avais jamais vu un tel manifeste depuis « Take this sabbath day » dans The West Wing. Depuis, j’ai pris beaucoup de plaisir durant la saison 2 grâce à deux personnages complétement barges, Alan Shore et Denny Crane (même si les acteurs en font un tout petit de trop à mon goût) et puis Julie Bowen est quand même une bonne raison, vous ne trouvez pas, messieurs ? Malgré quelques défauts et certains personnages pas très intéressants, je suis toujours la série avec amusement et la troisième saison est à la hauteur !

Mention spéciale à South Park qui reste toujours en forme après 10 saisons au top, et après pas mal de polémique, n’est ce pas, M.Cruise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:13

LES BONNES ET LES MAUVAISES SURPRISES de la saison

La meilleur surprise pour moi, c’est la treizième saison d’Urgences (ER). J’ai déjà beaucoup dit sur la série, ses hauts, ses bas, l’affection que je lui porte depuis que je suis gamin, mais malgré ma haute tolérance, j’ai eu du mal à supporter le gâchis des saisons 11 et 12. Entre les départ ratés (Corday, Carter et Susan), des intrigues soporifiques (les problèmes de Sam, la famille de Pratt) des romances intéressantes au possible (Luka/Sam, Carter/Wendall), du réchauffé (Abby/Luka, Neela copie conforme du jeune Carter) et de plus en plus de boulets (Pratt, Morris, Sam et Alex Taggart), la série est passé de série culte à série qui vieillit très mal. À la fin de la douzième saison, après un final poussif et chargés en cliffangher, j’avais peu d’espoir. Mais cette année, le vent a tourner. Les scénaristes ont décidés de donner un coup de jeune à la série, en la rendant plus fraiche, allant même parfois jusqu’à tomber honteusement de le trip Grey’s anatomy. D’abord ceptique face à ce nouveau générique et à un John Stamos sans épaisseur, je me suis rendu compte que ça faisait longtemps que je n’avais pas suivi avec autant d’attention les aventures du County. Parce qu’il faut bien le dire, c’est l’hôpital le héros d’Urgences, pas les médecins, qui n’hésitent pas à partir comme Kerry Weaver, (épisode 13x13) la dernière survivante. Présente depuis 1995, beaucoup effacée ces derniers temps, elle laisse la place de plus ancien membre de l’équipe à Luka Kovac.
Kerry Weaver : Luka, take care of this place for me ! (elle le prend dans ses bras) Come here, you big Croat !
Puisqu’on ne peut pas s’appuyer sur des personnages comme Pratt ou Ray, la série décide de se recentrer sur les intrigues médicales et ce n’est pas plus mal. Tony Gates, joué par John Stamos, rejoint la liste des boulets et n’apporte rien à la série, et le triangle amoureux Gates/Neela/Ray est chiant au possible. Bah oui, certaines intrigues sont encore nullisimes, comme toutes celles concernant Pratt, Ray ou Sam (vraiment lourde à mourir cette année), mais dans l’ensemble, c’est plus léger et plus sympa à suivre. Morris est moins boulet et plus drôle, Neela et Abby sont toujours aussi cool, et Luka commence à s’imposer. Les guest sont pas mal non plus, Sally Fields reprend son rôle de Maggie Wichensky dans un très bon épisode (13x02). Forest Whitaker, déjà aperçu dans The Shield, vient jouer les troubles-fêtes qui va torturer Luka pendant une moitié de saison, jusqu’à un dénouement attendu (13x14). La moitié de saison ressemble d’ailleurs à une fin de saison, tellement les cliffanghers sont nombreux. Nous en sommes à l’épisode 13x16 et malgré une petite baisse depuis deux épisodes, je ne m’ennuie quasiment jamais cette année. J’ai même passé de très bon moments avec les épisodes 13x02, 13x12, 13x13 et 13x14. Et je suis pas mécontent d’avoir le droit à une quatorzième saison. Ce n’est pas le même ER que j’ai adoré pendant dix ans, mais un nouveau plutôt agréable.

La plus mauvaise surprise pour moi et pour pas mal de monde, c’est la médiocre sixième saison de Scrubs. Après la formidable saison 5, sans faute note, on était en droit d’attendre de mieux de Bill Lawrence et son équipe. À part l’épisode musical qui relève le niveau (la chanson de J.D. et Turk est à voir absolument, elle est sur Youtube je crois), les sept premiers épisodes manquent de rythme, d’humour et d’invitivité. La série ronronne et les acteurs ont du mal à redynamiser leurs personnages. Zach Braff ne semble plus trop y croire et les seconds rôles servent de bouches-trous entre deux intrigues. Les intrigues traînent en longueur et le drame ne se mêle plus s’y bien à la comédie. Et puis moi qui n’aime pas trop les histoires d’enfants, je suis servi, entre Kim, Carla et Jordan ! Ce qui m'embête, c’est qu’il s’agit peut-être de la dernière saison, alors je fais confiance à Lawrence pour remettre son show sur les rails pour finir en beauté ou bien arriver jusqu’à la saison 7 en bon état. Pour me consoler, je me refais les quatres première saisons en boucle et je rigole pour la centième fois avec les répliques à rallonge de Cox et le geek attitude de J.D. !
Tenez, en voilà une pour la route, ça fait pas de mal :
J.D.: Come on, man, it's our last week together! The J.D. and Cox train is pulling into the station. You must have a metaphor you want to use; hit me with it! Dr. Cox: I suppose I could riff a list of things that I care as little about as our last week together. Lemme see, uhh.... Low-carb diets. Michael Moore. The Republican National Convention. Kabbalah and all Kabbalah-related products. Hi-def TV, the Bush daughters, wireless hot spots, 'The O.C.', the U.N., recycling, getting Punk'd, Danny Gans, the Latin Grammys, the real Grammys. Jeff, that Wiggle who sleeps too darn much! The Yankees payroll, all the red states, all the blue states, every hybrid car, every talk show host! Everything on the planet, everything in the solar system, everything everything everything everything everything everything--eve--everything that exists -- past, present and future, in all discovered and undiscovered dimensions. He starts to walk off. Dr. Cox: Oh! And Hugh Jackman. Eh. He continues out. J.D.: Hugh Jackman's Wolverine! How dare he.
(...)
Dr. Cox : Do you want me to give you my "things I don't care about" speech again? Because, you know, I've updated it to include all white guys who add -izzle to anything. J.D.: I agrizzle, my nizzle.
- Scrubs épisode 4x01 -


J’ai aussi été un peu déçu par Studio 60 on the sunset strip, la nouvelle comédie d’Aaron Sorkin. Je m’attendais à retrouver ce qui m’avais plu avec les quatre premières saisons de TWW et surtout Sport Nights, c’est-à-dire des dialogues tranchants, des répliques qui fusent à la vitesse de la lumière et des personnages fouillés et attachants. Mais malgré un casting fabuleux et un pilote prometteur, la série pêche par trop de prétention et peine à trouver son rythme de croisière. Je ne sais pas si la série va être renouveller l’année prochaine (il y a peu de chances), mais j’attends mieux de la fin de saison. Attention, il y a de très bons moments et c’est toujours mieux que Dirt avec une Courtney Cox qui ne sait plus quoi inventer pour se recycler. Je continue à regarder pour Matthew Perry, Bradley Whitford et Timothy Busfield, ce sont les meilleurs ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:13

Dans la catégorie ça ne m’a jamais vraiment plu et ça a pas beaucoup changé cette année...

- Lost saison 3, où la foire du n’importe quoi
Cette année, J.J. Abrahams a eu la bonne idée de séparer la saison eu deux parties, pour rendre les intrigues un peu plus clairs et rajouter du suspense. Et çà a marché ? Bah vous y avez cru vous, après une deuxième saison aussi ridicule, ça aurait été un miracle de relever le niveau de la série. Alors puisque les scénaristes n’ont plus rien à perdre, ils ont décidés d’aller encore plus loin dans le n’importenawak, ce qui donne un nouvel atout à la série : elle devient aussi drôle qu’une bonne vieille sitcom. Les situations sont rocambolesques (qu’est ce qu’ils sont méchants les Autres, bouhou, j’en frisonne encore...), des flash-backs qui me donnent la nausée (mais pourquoi ne pas les supprimer, on a compris qu’ils ont un passé difficile, on a compris que Kate c’est une sale bitch), des personnages qui ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes (Jack, Sawyer), d’autres qui font de la figuration (Locke, Sayid, Sun, Jin, Hurley, Michael, Eko, Claire, Charlie, ce qui n’est pas plus mal...) et des nouveaux sans personnalités qui ne servent à rien et qui prennent du temps d’antenne aux autres (Paolo, Nikki et tous les Autres). Seul Desmond est un peu intéressant. Un peu, j’ai dit. La reprise, il y a quelques semaines, m’a convaincu de ne plus regarder la série, ma curiosité et ma patience ont des limites, elles s’appelent Kate et Charlie (à moins qu’il meure comme le disent les rumeurs !).

- Desperate Housewives saison 3, où comment surestimer une série à outrance...
Bon, j’ai pas regardé la troisième saison, alors je ne peux pas m’exprimer dessus, forcément. On m’a dit que c’était mieux que la saison 2 (facile, ça...) et qu’il y avait même de très bons épisodes. J’y jetterai peut-être un oeil un de ces jours, quand j’aurais digéré tout le battage médiatique autour de la série, qui s’est révélé complétement surestimé. C’est devenu une mode, à cause d’Eva Longoria et de Teri Hatcher (mauvaises actrices mais people qui vendent du papier), et la presse française a encensé une deuxième saison poussive et répétitif. Oh et puis Mary Alice peut concurrencer Meredith Grey dans la catégorie voix-off insipide. J’espère que les gens vont s’en lasser et la rendre un peu moins prétentieuse. Là, je pense que Marc Cherry et ses actrices fétiches pourra travailler plus sereinement. Mais je t’aime quand même Felicity, tu seras toujours Dana Whitaker pour moi !

- Grey’s anatomy saison 3
J’aime pas Grey’s anatomy. Vous allez me dire que c’est de la mauvaise foi puisque je regarder ER saison 13. Bah oui, un peu. Mais contrairement à ER, je ne me suis jamais attaché aux personnages de GA, excepté George et l’autre méchante, je me souviens plus son nom. Sans eux, je n’aurais pas regardé les deux premières saisons en entier. Parce que entre Meredith et ses discours philosophiques de supermarché, Christina-plus-antiphatique-tu-meurs, Izzie-faut-pas-le-dire-mais-j’ai-joué-dans-Roswell, l’espèce de sous-George Clooney et puis tout les autres bien caricaturaux et bien lourds. Ca reste un bon petit guilty plaisir, le problème, c’est que trop de gens prennent la série au sérieux. « Bah oui attends, elle traite de sujets graves quand même, même que des fois, il y a des explosions dans le ventre des patients ! »
Je regarderais la troisième saison quand j’aurais rien d’autre à faire, pour me vider le cerveau, et puis pour voir le talent de l’acteur qui joue George, j’espère qu’il quittera la série, je le vois bien jouer dans Gilmore Girls ou The office...

- 24, saison 6.
Non, j’ai rien à dire, j’ai pas vu le début et puis je pense pas regarder cette année. À moins que Kim et le cougar reviennent, c’est la seule condition ! En y repensant, j’aimais bien quand même l’époque avec Nina, Michelle et les Palmer. Mais là, faut pas pousser...

- Smallville saison 6 ( !)
Juste pour vous dire que j’ai trouvé cinq bonnes raisons de regarder Smallvide :
1) c’est rigolo !
2) l’autre jour, y avait toute une équipe de super-héros avec Clark, c’était comme la ligue des justiciers pour enfants !
3) Lana (la gentille) et Lex (le méchant) ils ont couchés ensemble, c’est sale !
4) Notre ami Bush voudrait acheter plein de minis-Clark Kent pour promouvoir la guerre en Irak. Et les dentifrices Colgate !
5) C’est rigolo ! (hihihi, Lana elle est conne comme ses pieds !)

- CSI saison 7
Y a pas mal de fan qui l’ont trouvé pas terrible ce début de saison. Le début de la fin ? Mais ça avait commencé quand à être bien, déjà ?

En vrac, les séries que je ne regarde pas par manque d’interêt et de temps...
Jericho saison 1 (on me l’a déconseillé de toute façon...)
Heroes saison 1 (un sous-Lost, il paraît...)
House saison 3 (ça m’a trop lassé durant la deuxième saison)
Tous les Law&Order, tous les CSI (parce que)
One tree hill, saison 4 (elle est mignonne quand même, Sophia Bush !)
Supernatural saison 1, The nine saison 1, Ugly Betty saison 1 et beaucoup d’autres choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 18:13

Rubrique DVD avec des gentilles filles, des méchants Cylons, des employés de bureaux drôlissime et la fin de l’administration Bartlet.

J’en ai beaucoup entendu parler, surtout chez EDUSA, mais je n’avais jamais eu l’occasion de regarder Gilmore Girls. C’est par hasard que je suis tombé sur le joli coffret de la saison 1, à la FNAC d’Angers, samedi dernier. C’était le moment ou jamais et malgré mes maigres économies, j’ai tenté le coup. Et bah j’en suis à l’épisode 12 et je suis complétement tombé sous le charme de Stars Hollow et ses habitants ! À part le jeu un peu hésitant d’Alexis Bledel, tout me plaît chez ses personnages attachants avec leurs petites habitudes qui deviennent les notres. Je ne pensais pas trouver ça chez une série WB (enfin CW maintenant). Je sais pas comment je trouverais la suite mais légalement ou pas, je la trouverais ! Par contre, j’ai un peur en entendant les très mauvaises critiques de la saison 6 et les mauvaises critiques de la septième...

Bonne nouvelle, la deuxième saison de Battlestar Galactica est sorti en DVD ! Je me la suis pas encore procurer (j’ai tout dépensé avec GG saison 1, le bootleg n°4 de Dylan et le coffret de Noël de Sufjan Stevens !). En tout cas, sachez que c’est bien mieux que la première saison, une pure merveille ! Et puis le cliffanguer de fin est un des meilleurs de toute l’histoire de la SF et de la télé (y a aussi quand Mark Greene se fait tabasser dans ER et la fusillade dans TWW !)

Rajoutez en plus de ça les deux premières saison de The Office et la saison 7 de The West Wing (pas encore en France hélas), et je suis ruiné dans pas longtemps...

Ah oui, ne manquez pas la sortie de la troisième saison d’Arrested Development en France, la meilleure saison d’une des meilleurs comédies de tout les temps ! (je serais très bon publicitaire, non ?)

À éviter : K2000 saison 4, Las Vegas saison 2, Un dos tres saison 6 et la Petite Maison dans la prairie saison 3.

Rubrique personnel avec quand même des petits bouts de séries dedans

Deux choses dans ma vie en ce moment. Je me refais l’intégrale de Six Feet Under, deux épisodes par semaine. Je fais aussi du théâtre amateur depuis pas mal d’années (et je compte en faire mon métier très bientôt).
Quel est le rapport me direz-vous ?
Cette année, la metteur en scène voulait qu’on joue un drame, pour changer. Quelque chose d’intelligent, qui fait réfléchir et fait appel à nos sentiments de manière subtile et sincère. Vous ne faîtes toujours pas le rapprochement ?
Avec mon meilleur ami Mathieu (merci encore de me prêter ta connexion Internet), on a tout de suite pensé à notre série préféré de tout les temps : Six Feet Under ! L’idée me traînait en tête depuis un moment : pourquoi ne pas adapter le pilote en pièce d’une heure ? En plus, on est huit acteurs, c’est parfait ! Courageux et fan que je suis, j’ai accepté de m’occuper de l’adaptation.
Pendant les vacances de Noël, je me suis donc attelé à retranscrire le pilote, en le mélangeant avec d’autres scènes de la série, de manière à rendre le tout cohérent et bien représentatif de l’esprit de la série. Adaptation théâtral = moins de sexe (exit le placard à balais de l’aéroport) et moins de cadavres (j’ai recentré le tout sur les personnages, moins sur les pompes funèbres, exit Rico !).
Je suis plutôt fier du résultat, approuvé par toute la troupe, même s’il ne connaissait pas le show. D’ailleurs, à part la metteur en scène qui ne voulait pas se faire influencer, ils m’ont tous empruntés mes coffrets DVD et sont tombés sous le charme des Fischer.
J’ai hérité de mon rôle préféré, David Fischer ! Mathieu joue le spectre de Nathaniel Fischer et en plus de Nate, Claire et Ruth, j’ai gardé aussi Brenda, Keith, Margareth, Kroener et le père Jack. J’ai aussi rajouté la scène avec la Vie et la Mort que l’on peut voir dans le season premiere de la saison 2, la scène finale de la saison 4 avec David et son père, ainsi que celle où David révèle son homosexualité (1x13 : Délivrance). Pour ceux que ça intéresse, je peux vous faire lire le script si vous me le demander gentiment...
Ca s’appelle « Rejoindre les anges » en référance à l’épisode 4x02.
Nous répétons toutes les semaines et c’est avec plaisir que j’apprends pas coeur toutes ses répliques magnifiques. Je ne sais pas si on a vraiment le droit de jouer ça (à cause du copyright) mais je ne pense pas qu’Alan Ball ou un type de HBO passera nous voir jouer dans mon trou paumé du Maine-et-Loire. Et puis je compte sur vous pour ne pas me balancer à la Sacem ! Mais quel fierté de jouer un tel chef-d’oeuvre ici !
Voilà, c’était ma vie en quinze lignes (le spectacle est au mois de mai, je vous en reparlerai peut-être)... À quand un The West Wing au théâtre ? Ca va être plus dur, mais je me réserve le rôle de Josh, on sait jamais !

***

Entendu à la FNAC d’Angers le samedi 17 février : « Oh Prison Break, ça déchire tout, en plus l’acteur il arrache tout, il est trop beau, j’adore, j’adore, c’est trop bien, c’est quoi ça, la saison 1 ? Y a tout les épisodes dedans ? »
J’ai eu honte de rester au rayon DVD à chercher Gilmore Girls, alors je suis parti me cacher au rayon CD pour chercher le dernier Belle&Sebastian. Et là, quelle ne fut pas ma surprise de tomber sur le single le plus vendu de l’année, d’un charmant et délicat rappeur français, le générique de Prison Break en plus ! Trop trop bien, j’adooore !
Et là, je savais plus où me cacher, j’avais trop peur de tomber sur un guide de la série ou une adaptation en romans ou en B.D. aux rayons bouquins...

Ma bande-son idéal pour le printemps !

Puisque j’aime aussi la musique, voici mes cinq albums idéaux pour le printemps et le retour du beau temps !
- Peter Von Poehl « Going to where the tea trees are ». Délicat et pur.
- Sufjan Stevens « C’mon ! Feel the Illinoise !». Intemporel et enjoué.
- Albert Hammond Jr. « Yours to keep ». Rythmé et racé, avis aux amateurs des Strokes.
- Adam Green « Friends of mine ». Mélodies entêtantes, textes hilarants, le meilleur des anti-dépresseurs.
- Josh Rouse « Nashville ». Joli et reposant.
Bonus track : la chanson « When the deal goes down » de Bob Dylan.


Voilà, c’est la fin de ce premier numéro de ma chronique, merci d’avoir réussi à le lire en entier, en espérant qu’il vous aura plus. 13 pages Word, je me suis bien amusé ! Je ne pense pas vous avoir appris grand chose mais au moins d’avoir partagé mes goûts avec vous. N’hésitez pas à commenter tout ça, sans trop le prendre au sérieux non plus, peut-être qu’un deuxième numéro arrivera le moins prochain si celui-ci est lu au moins deux fois (je suis optimiste !)


Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
champignon horrifique

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 110
Localisation : irish pub le plus proche!!
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 23 Fév à 21:27

ben dis donc tu regarde plein de truc...

je ne suis pas d'accord avec toi sur NY 911. je la trouve très bien cette série. Beaucoup plus sombre et plus réussi que Urgences.
Elle n'a pas l'air d'un poids lourd comme ça mais en fait elle est très bien foutue et la réalisation est bonne.
les deux épisodes consacrés aux attentats du WTC sont magnifiques! On pouvait craindre le pire mais les scénaristes ont eu beaucoup de tact. le fait qu'on ne voit rien des attentas je trouve ça super.
Il faut y regarder de plus près. Ce n'est pas lourd du tout...enfin, chacun son avis.

J'ai vu quelques épisodes de Desparate Housewives et j'ai trouvé ça futile! Mis à par le fait que il y ait des décors extérieurs, je ne vois pas ce qui la différencie que n'importe quel autre soap opéra!

Je n'aime pas Nick/Tup non plus que je trouve encore voyeuriste et tape-à-l'oeil. Autant regarder MTV pendant 2h!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Sam 24 Fév à 19:36

[quote]je ne suis pas d'accord avec toi sur NY 911. je la trouve très bien cette série. Beaucoup plus sombre et plus réussi que Urgences.
Elle n'a pas l'air d'un poids lourd comme ça mais en fait elle est très bien foutue et la réalisation est bonne.
les deux épisodes consacrés aux attentats du WTC sont magnifiques! On pouvait craindre le pire mais les scénaristes ont eu beaucoup de tact. le fait qu'on ne voit rien des attentas je trouve ça super.

Oui en effet, la troisième saison est la meilleure, avec tout le truc sur le 9/11 et puis j'aime bien le couple Yokas/Boscho et le personnage de Sully mais à part ça, c'est pas super original...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Ven 11 Mai à 17:17

Juste pour dire que ce soir, c'est la première de la pièce de ma troupe qui est une adaptation du pilote de Six Feet Under ! Smile

Je suis super enthousiaste de montrer ce chef-d'oeuvre sur scène et de reprendre le rôle du génial Michael C.Hall !

J'espère que tout va bien se passer et qu'on fera bien passer le message de la série qui parle de la mort pour mieux sublimer la vie ! Laughing

(au sujet de Michael C.Hall, je vous conseille Dexter, la formidable série dont il est le héros, qui est diffusée sur Canal + toutes les semaines depuis jeudi dernier ! C'est du Nip/Tuck en beaucoup mieux !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
champignon horrifique

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 110
Localisation : irish pub le plus proche!!
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Sam 12 Mai à 18:55

comment ça s'est passé alors ta pièce adaptée de SFU?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Lun 14 Mai à 15:14

super !

on a eu plein de compliments, les gens ont aimé qu'on les prenne enfin pour des gens intelligents et qu'on ne leur ressert pas une pièce de bouvard !

Moi, j'étais super fier de montrer des textes d'Alan Ball, surtout dans mon petit village !

Alors bien sûr, les plus vieux ont été réfractaires, surtout lorsqu'on a critiqué le système religieux, et lorqu'on a parlé d'homosexualité et de sexualité tout court !

Un succès quoi ! Very Happy

Et j'aimerais adapter un jour la série The office ! (bon le répète pas, j'ai aucun droit là-dessus !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
champignon horrifique

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 110
Localisation : irish pub le plus proche!!
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Lun 14 Mai à 21:15

C'est super ça! Félicitation! Jamais vu The Office.

Je n'aime pas Battlestar Galactica. Déjà vu, pas super bien foutue ni très intéressante et trop balisé.

j'aime bien aussi le série La fureur dans le sang même si je préfère les livres la série est très bien.

Dead Like Me c'était marrant. J'adore les Soprano!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Mar 15 Mai à 13:22

Pourtant, moi j'aime pas la SF en général mais Battlestar Galactica j'ai bien accroché (même si la fin de la saison 3 est un peu décousue...)

Ca ressemble un peu à la Maison Blanche dans le futur car c'est très politique, voire philosophique !

Dead Like me c'est vraiment sympa, dommage qu'il y a que deux saisons!!
T'as vu la fin des Sopranos? Fantastique...

Et Six Feet Under, tu regarde ou pas ? Pour moi, c'est la meilleure série jamais créée par la télévision américaine, tout simplement !

(TWW est deuxième !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
champignon horrifique

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 110
Localisation : irish pub le plus proche!!
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Mar 15 Mai à 21:37

Battlestar galactica a beau avoir certains ^ropos politique, ça n'a rien à voir avec the West Wing!

J'ai vu les premiers épisodes de la fin des Sopranos.

oui j'ai vu les 5 saisons de SFU. J'ai trouvé ça bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   Mer 16 Mai à 12:26

Tu vas voir la fin des Sopranos est vraiment bien faite et surprenante, une fin digne de la série quoi !
(pas aussi bien que celle de SFU quand même !)

JE te conseille The Office, elle passera en juin sur Canal+ (pas en clair par contre...)
Et les DVD sont sorties aux USA, bientôt en France.

Y aussi la version britannique de la série qui est à mourir de rire mais qui ne compte que deux saisons de six épisodes (dispo en DVD en France).

Et la version française, le Bureau, avec François Berleand, pas mal mais un peu du réchauffé quoi... (en même temps, c'est ce qu'on fait toujours en France !)

Pour Battlestar et bien... chacun ses goûts ! (argument suprême !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chronique de Breakisover numéro 1 !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chronique de Breakisover numéro 1 !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Walking Dead #32
» Krondor débarque en numérique
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Question sur les chaînes tnt ou numérique sur Genève
» Guide+ et décodeur numérique UPC Thomson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Maison Blanche [The West Wing] :: Discussion Générale :: Autres séries-
Sauter vers: