A la Maison Blanche [The West Wing]

Forum pour discuter de la série 'A la Maison Blanche' (The West Wing)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan 2005-2006 (1/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan 2005-2006 (1/2)   Ven 4 Aoû à 20:57

Alors, puisqu’on est dans la rubrique autres séries, voici mon avis sur cette saison 2005-2006. Bon, j’avoue qu’il m’arrive d’être influencé méchamment par les EDUsiens mais je l’assume complétement. Il faudra vraiment s’inquiéter le jour où je deviendrais dépendants au kiwi et où les privates-jokes seront mon seul moyen de communiquer. (Petite parenthèse pour dire à tous les EDUSiens que je les adorent et que je les remercient pour m’avoir bien fais rire et découvrir des nouvelles séries géniales, tel que Arrested development !).

Justement, en parlant d’Arrested development... Il faudrait que quelqu’un m’explique pourquoi la Fox s’acharne à garder 24 et The O.C. à l’écrant alors qu’ils annulent des séries comme A.D. ou bien That 70’s show. D’ailleurs, on peut remarquer que 24 et 0.C. sont drôles sans le vouloir, alors que les deux autres, elles le veulent et réussissent parfaitement ! Bon, That 70’s show, si j’ai continué à regarder, c’est par attachement. Depuis la première diffusion de la série sur les écrans français (j’avais alors seulement une dizaine d’années !), je me suis pris d’affection pour Eric et compagnie, comme je l’avais déjà fait pour Rachel et compagnie quelques années plus tôt. Et même si la qualité du show va descrescendo au fil des saisons (à partir de la sixième pour être précis, comme Friends finalement), je n’oublierais pas les aventures de mes amis, et je n’oublierais pas Red et Kitty !

Pour Arrested development, c’est différent. Je n’ai découvert la série que sur le tard (merci EDUSA !) et ça été une révélation ! J’ai mis deux ou trois épisodes pour vraiment réussir à accrocher à ce rythme tellement particulier mais une fois ce cap passé, ça a été la crise de fou rires pendant 53 épisodes ! Alors adieu et merci à Ron Howard, à Michael, George Michael Sr, George Michael Jr, Buster, Tobias et tous les autres (et il y en a un paquet...) pour cette bonne dose de bonne humeur et de n’importe quoi (pas si n’importe quoi que ça dans la continuité...).

J’ai donc été beaucoup marqué par les annulations cette année. En effet, trois de mes séries préférées furent annulés ! ! ! Arrested development, déjà évoqué plus haut, et puis The West Wing et the best of the best of the best, j’ai nommé Six Feet Under.

SFU est la meilleure série jamais créé, je le clame haut et fort. Je viens en effet de terminer le visionnage de la cinquième et dernière saison (je suis en retard mais les DVDs français m’ont bien aidés) et je suis toujours bouleversé. Jamais plus je ne reverrais les engueulades si crues et réalistes entre Nate et Brenda, jamais plus je ne retrouverais la cool attitude de David (à partir de la troisième saison bien entendu), ni le côté névrosé et totalement décalé de cette chère Ruth (« David, as-tu des rapports sexuels réguliers en ce moment ? »), je ne suivrais plus jamais le parcours initiatique de Claire et ces petits copains invivables, je n’aurais plus la nausée en voyant Rico recoudre fiérement un corps humain et je n’aurais plus à m’inquiéter pour ce fou furieux de Billy. Et puis surtout, je ne pense pas qu’une série réussira à me faire passer par tous les sentiments inimaginables en seulement 50 minutes par épisodes. J’avoue que j’ai chialé comme un bébé durant les quatres derniers épisodes (le season finale est à mon avis le plus réussi de toute l’histoire de la télévision), des larmes de tristesse mais également de joie. Les personnages de Six Feet Under furent ma seconde famille durant cinq ans et c’est pour cette raison que SFU restera à jamais ma série favorite. J’ai envie pour terminer cette éloge funèbre de citer ceux que j’ai oublié : Nathaniel Fischer, Keith, Arthur, George, Lisa, Russell, Margareth Chenowitz, Olivier, Anita, Hiram, Taylor, Maggie, Sarah, Vanessa, Maya, Anthony et Durrell, Roger et ses gosses, Ted, la patronne de Lisa dont je ne me souviens plus du nom, Angela, Fiona, Gab, Nikolaï, le père David et sans oublier le meilleur personnage secondaire de la série, Bettina !

(Ceux qui ne connaissent pas où n’adhèrent pas à SFU ont, je l’espère, passer le paragraphe précédent).

Quand à l’annulation de The West Wing, ce n’est pas la peine d’en parler ici puisque on est dans la rubrique « autres séries » d’un site sur TWW. Mais je tiens à dire que la fin de cette série incroyablement passionante ne m’a pas déçu du tout (sauf pour... non, pas du tout déçu, c’est mon dernier mot !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan 2005-2006 (2)   Ven 4 Aoû à 20:57

En plus de ces quatre grandes séries, cette saison aura marqué pas mal d’annulations qui ne me font ni chaud ni froid, voire qui me font plaisir.

- Alias. Bon, il y a trois ans, on m’aurais dit qu’Alias était annulé, j’aurais crié au scandale et j’aurais passé une semaine à déprimer. Mais après la catastrophique saison 3, la poussive saison 4 et l’inégale saison 5, j’avoue que je m’en fiche autant que Josh se fiche des parcs nationaux !

- Charmed. Cette annulation arrive avec huit ans de retard et est d’utilité publique. Adieu les soeurs Halliwell, vous n’abrutirez plus le cerveau des pré-pubères avec vos tours de magies à la Gerard Majax et vos répliques digne du pire des films de série Z.

- Will and Grace. Sitcom qui ne m’a jamais réélement fait rire et que j’ai depuis bien longtemps cessé de regarder. J’ai juste un peu d’affection pour Sean Hayes parce qu’il a joué dans Scrubs (1.07).

- Joey. La série qui ne m’a fait que plus encore regretté la fin de Friends alors que son but premier était de me la faire mieux digérer. Le résultat : un sitcom périmé, digne de « Notre belle famille » et aux personnages plus irritants que le Will de John Wells, c’est dire...

- Everwood. Je n’ai regardé que d’un oeil très distant la première saison et j’ai cru y voir un espèce de sosie de Dawson. C’est donc pourquoi j’ai arrêté immédiatement de m’abrutir (j’éxagère un peu, c’est vrai...). Bon, on m’a ensuite dit que les trois saisons suivantes relevaient le niveau, mais non merci, j’ai plus faim...

Voilà, ça fait un beau paquet d’annulations, si on compte en plus toutes les nouvelles séries tués dans l’oeuf (dont je n’ai regardé pour la plupart, que la moitié du pilote...). Dans le désordre, ça donne à peu près ça : E-Ring, The book of Daniel, Kitchen Confidential, Close to home, Threshold, Out of practice, Night Stalker, Commender in chief (qui m’a fait encore plus apprécié TWW), Emily’s reasons why not, Reunion, Pepper Dennis, The inside, Four kings, Modern men, The Bedford diaries, Love monkey, et il y en a d’autres...

Quand aux Sopranos, la fin ne sera diffusés que début 2007, dont je ne peux pas encore me prononcer, mais la saison six semble plutôt bien parti pour l’instant. Malcolm, je n’ai jamais suivi, tout comme Deadwood (mais celle-là, je vais peut-être m’y mettre finalement). Tant d’annulations me font regretter encore plus que CSI, Las Vegas, NCIS et One tree hill soit encore à l’antenne l’année prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan 2005-2006 (3)   Ven 4 Aoû à 20:58

Bon, il n’y a pas que les annulations dans la vie. Voici donc les séries que j’aime et qui ne m’ont pas déçus, bien au contraire !

- Scrubs saison 5. L’attente fut longue mais les DVD m’ont bien aidé à patienter, surtout les bonus hilarants et les commentaires de Bill Lawrence et sa troupe. Ma patience fut récompensé par cette admirable cinquième saison, qui passe le cap des 100 épisodes avec brio. Même si elle n’est pas meilleure que les deux premières saisons, elle n’a plus le côté drama/romance poussif de la saison 3, ni le côté trop surréaliste de la saison 4, ce qui en fait une totale réussite, une merveille d’inventivité et de fraicheur. Les personnages qui s’enfoncaient dans des caricatures sont redynamisés (surtout Turk et Cox) et ont tous des storylines intéressantes, même si les problèmes avec le bébé manquent parfois d’originalité. On a même le droit à un arc réélement bouleversant avec Cox, mon Cox, en vedette. Sans oublier un épisode avec Jan Itor en voix-off, un triathlon opposant J.D. à Ted et Doug, des nouveaux personnages plutôt attachants, de rééls intrigues médicales, une espèce d’autruche domestique et une surprise innatendue en fin de saison. Vite, la suite ! Comment, pas avant début 2007 ? Bon, pas grave, la saison 4 va sortir en DVD dès octobre, je m’en contenterais...

- The Shield saison 5. Décidement, les saison 5 sont réussis cette saison. Vic Mackey est au meilleur de sa forme confronté à un nouveau boss pas aussi sympathique que Glenn Glose. Résultat : une dynamique relancé, des alliances innatendus et des personnages encore plus fouillés pour le meilleur cop-show à l’antenne actuellement. Et tous ceux que j’entends dire « ah bah, je croyais que c’était CSI, tu sais, celle avec les personnages fades qui ont des répliques creuses, diffusé dans le désordre par TF1 », et bah qu’ils aillent voir à Las Vegas, Miami ou New York si j’y suis !

- The Office saison 2. Toujours aussi drôle, décalé et décapant. Rien de plus à dire, si ce n’est que j’ai trouvé mon nouveau Arrested development ! Vivement la suite et pourvu que Jim et Pam finissent par se trouver !

- Curb your enthousiasm saison 5. Le show du créateur de Seinfeld n’en finit plus d’accueillir des guests incroyables et improbables et surtout, n’en finit plus de me décoincer les zigomatiques !

- The worst week of my life saison 2. Howard Steele est un M.Bean des temps modernes, un Ben Stiller télévisuelle et surtout, le personnage qui m’a fait le plus rire cette année (si on enlève Perry Cox, Dwight et Clark Kent). Alors j’espère qu’ils tenteront de remettre ça avec une troisième saison. Merci qui ? Merci les Anglais !

- Smallville saison 5 et 7 à la maison saison 10. Non, je plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan saison 2005-2006- (4)   Ven 4 Aoû à 20:58

Bon, même si je prend beaucoup de place sur le forum pour pas grand-chose, je m’amuse bien à faire ce petit bilan alors n’hésitez pas à en faire autant (bon ok, on est pas à EDUSA, mais si on peut plus se faire plaisir...).

Je continue donc avec les séries que j’aime et qui m’ont déçus cette année...

- ER. Et oui, Urgences n’est plus ce qu’elle était. La série que je regarde tout les ans depuis mes sept ans et dont je ne me suis jamais lassé commence quand même à montrer des signes de vieillesse. Quand je vois Morris nommé chef des internes, je me surprend même à regretter que la série n’ais pas été annulé à la fin de la saison neuf, avec un season finale qui aurait fait suite à l’excellent Kisangani et qui aurait réuni tout le cast au County (c’est mon plus grand rêve, à vrai dire). Ca nous aurait épargné la mort de Romano, les départs foiré de Lizzie et Carter, les personnages de Sam, Alex, Morris, Ray et j’en passe, le Mekhi Phifer show tous les quatres épisodes ou bien encore la disparition inexpliqué de Susan, ma Susan ! Alors pourquoi je continue à regarder me direz-vous ? Parce que le County, c’est toute ma vie. J’ai un classeur où je collectionne avec amour tous les articles sur la série depuis au moins huit ans, je connais le nom de tous les épisodes et de tous les personnages, et j’ai l’intégrale en cassette enregistrés avec des jaquettes de ma propre fabrication. Parce que tant qu’il y aura Kerry Weaver, Jerry, Haleh, Chuny, Anspaugh et la cool attitude d’Abby (sauf quand elle est avec Luka), je serais au rendez-vous. J’ai donc un peu peur car Laura Innes va peut-être partir au début de l’année prochaine, Jerry s’est méchamment fait tiré dessus dans le season finale, les personnages secondaires qui font l’âme de la série sont de moins en moins présent et Abby est toujours avec Luka (il était si géniale dans la saison 9, pourquoi l’avoir fait redevenir aussi fade ?). Urgences, je le répéte, c’est toute ma vie et même si je souffre de la voir perdre sa qualité d’épisodes en épisodes, je persiste à regarder et je lâcherais une larme au dernier épisode, même si on y voit, et j’en ai peur, Morris dire en quittant l’hôpital « You set the thone, John Stamos ! ». Il reste encore au moins deux saisons pour remonter la barre et je vais allumer un cièrge chaque jeudi soir, pour ne pas que les noms de Mark Greene, Doug Ross, Peter Benton, Carol Hathaway, Susan Lewis et John Carter ne soit bafoués... Parce qu’ER, c’est une vrai série culte, comme Buffy, Friends ou X-Files et non comme nous le rabachent la presse, les surestimés 24, Lost ou desperate housewives.

- Nip/Tuck saison 3. Si Bruno Campos n’avait pas joué dans ER, je crois que j’aurais encore plus détesté cette saison de Nip/Tuck. Après deux premières saisons quasi-parfaites (si on enlève Matt, bien entendu), les scénaristes nous balancent cette saison baclée, où les personnages tournent en rond et où l’intrigue semble avoir été écrité par les scénaristes de Grey’s anatomy. J’attend mieux pour la suite et j’ai le sentiment que la saison quatre devrait remonter le niveau. En tout cas, je l’espère vraiment car Nip/Tuck en vaut la peine.

- Lost saison 2. Bon, ce n’est pas que j’aime vraiment Lost (totalement surestimé), mais la saison un m’avait bien diverti et certains épisodes (1x04, 1x20, 1x25) m’avaient mêmen fait prendre mon pied, je dois l’avouer. Et puis j’aimais bien Hurley. Mais dans l’ensemble, il en ressortait des intrigues inégales, des personnages stéréotypés, un grand nombre d’épisodes de remplissage, et des acteurs vraiment mauvais (oui Evangeline Lilly, c’est bien toi que je vise, toi ainsi que Maggie Grace et Josh Holloway). Pourtant, les huit premiers épisodes de la deuxième saison m’ont bien plus, (la mort de Shannon y est peut-être pour quelque chose), si on exclus l’apparition de Michelle Rodriguez qui entre en concurrence avec Evangeline dans la catégorie plus mauvaise performance de l’année. En tout cas, j’aimais bien le coup du bunker et le côté mystérieux de M.Eko. Mais au bout d’un moment, la saison est en roue libre et certaines intrigues sont du vrai n’importe quoi. Michael, que j’aimais bien, commence à me gaver avec son gamin, Jack est de plus en plus fade, Charlie et Sawyer sont plus lourd que lourd et le season finale est décevant. Je regarderais la suite par curiosité mais sans réél interêt...

- House saison 2. Le coté formula show de la série commence sérieusement à me gaver et House devient vraiment caricatural. Toute son histoire avec son ex-femme est vraiment lourde à la longue et j’ai vraiment décroché de la série cette saison. Dommage, la première saison était pourtant si réussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan 200(-2006 (5)   Ven 4 Aoû à 20:58

J’en arrive aux séries que je n’aime pas et que je vais continuer à ne pas aimer !

- Desperate Housewives, saison 2. Les scénaristes continuent sur leur lançée de la première saison, en recyclant le pilote à toutes les sauces, en refusant de faire évoluer leurs intrigues et leurs personnages, pour finalement, arnaquer totalement le téléspacteur ébahi devant Eva Longoria ou Teri Hatcher. La série la plus surestimé du monde (et c’est de pire en pire, vous n’avez qu’à regarder les programmes télés français, bon OK, c’est pas une référence mais bon...). Desperate Housewives ou comment faire d’un pilote réussi une série navrante. Et pendant ce temps, Mary Alice continue de débiter des banalités affligeantes sur fond de jingle digne d’une publicité pour les couches Pampers...

- Grey’s Anatomy, saison 2. Cette série, c’est du ER qui ne se prend pas au sérieux et du Scrubs qui se prend au sérieux. Bon d’accord, cette phrase ne veut rien dire. Mais vous comprendrez peut-être mieux ce que j’en pense si je vous dis : « Tuez Ellen Pompeo ! » « Tuez le D.J. qui balance une chanson sucrée toutes les cinq minutes » et surtout « tuez celui qui fait un montage final où toutes les intrigues se résoudent comme par magie à la fin de chaque épisode ». Voilà, si vous voulez du bon medical-show, regardez les huit premières saisons d’ER ou bien la première saison de House.

- CSI Las Vegas, Miami, New York. Je me suis assez exprimé là-dessus. Pas la peine d’en rajouter, ce ne serait leur faire que trop d’honneur.

- 24 saison 5. J’ai arrêté de prendre Jack Bauer au sérieux au beau milieu de la saison 3, bien que l’éducation qu’il a donné à sa fille me faisait déjà douter de lui depuis un bout de temps... Alors ce n’est pas en tuant le seul personnage qui tenait encore la route (je veux dire David Palmer) dès le season premiere et en intégrant Paul McCrane au cast que j’allais replonger pour vingt-quatre heures en enfer.

- Smallville saison 5 et 7 à la maison saison 10. Et là, je plaisante pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Bilan 2005-2006 (6)   Ven 4 Aoû à 20:59

À part ça, il y a encore d’autres séries que je n’ai pas cité parce que soit, elles ne m’interessent pas plus que ça (Without a trace, Law&Order, Medium) ou bien parce que je n’ai pas pris le temps de les regarder (Rescue me, Entourage, The wire, Rome, Veronica Mars, Deadwood, Weeds). Mais je vais vite remédier à ça, comptez sur moi !

Parmi les nouvelles séries que j’attends à la rentrée, il y a bien sûr Studio 60 on the Sunset trip (Je regarderais même Smallville si Matthew Perry, Bradley Whitford et Timothy Busfield jouaient dans un épisode), Nine (parce que l’avant-goût que nous offre Heather m’a mis l’eau à la bouche et... et bah c’est tout... mais on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve et j’espère que la prochaine saison sera meilleure que celle-ci, un peu trop classique à mon goût.

Allez, à vous de faire votre bilan, maintenant, ou de réagir au mien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bilan 2005-2006 (1/2)   Ven 4 Aoû à 21:24

Je ne suis pas d'accord avec toi sur grand chose Laughing T'as passé trop de temps sur EDUSA breakisover, je vois que tu commences à partager certaines de leurs habitudes côté série Twisted Evil
Plus sérieusement, c'est bien de prendre position. Au moins, tu n'es pas langue de bois, même si tu tapes quand même sur beaucoup de séries chères à mon petit coeur Surprised Laughing

Bon, il va falloir que je m'attelle à un bilan maintenant de mon côté Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Bilan 2005-2006 (1/2)   Ven 4 Aoû à 21:33

Je t'avais prevenu, ils ont trop d'influence sur moi ! Sad même si j'ais quand même mes propres opinions !

J'aimerais savoir lesquelles de tes séries favorites ais-je blasphémé ?

En tout cas, je suis pressé de lire ton bilan et celui des autres membres du forum ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan 2005-2006 (1/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan 2005-2006 (1/2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dallay 2005-2006 colonies
» Vous et vos poupées (2005-2006)
» Isolation (2005, Billy O'Brien)
» recherche modèle 428 de BDF 2006/2007
» Pescarolo C60-Judd Le Mans 2006 #17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Maison Blanche [The West Wing] :: Discussion Générale :: Autres séries-
Sauter vers: