A la Maison Blanche [The West Wing]

Forum pour discuter de la série 'A la Maison Blanche' (The West Wing)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 episode 3.17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: episode 3.17   Ven 14 Juil à 18:31

Je suis en vacances et j’en profites pour me refaire l’intégral de la série, au rythme d’environ deux épisodes par semaine (bah à peu près, parce que j’ai quand même une vie à part TWW, je sors moi !).

Je suis en ce moment sur la fin de la troisième saison et j’ai retrouvé un épisode que j’avais un peu oublié et qui est une vraie petite merveille. J’ai déjà fait un top 3 pour cette saison, et celui-ci est sans aucun doute le quatrième de la liste.

Il s’agit du 3x17, intitulé « The US Poete Laureate », ou « Bruits de couloirs » en VF (ce qui n’a rien à voir...). Bon, voilà en gros le résumé, avec les différentes storylines, mais vous en trouverez un bien mieux dans la rubrique « épisode, saison 3 » du site.

Suite à une intervention télévisée, le Président fait une bourde en disant du mal du candidat républicain, Ritchie, alors qu’il est toujours à l’antenne. Voilà ses propos à propos de son adversaire : "Un cerveau d'un calibre de 22 pour un magnum de 357." Son équipe, et en particulier C.J., tente tant bien que mal d’arranger le coup. À la fin de l’épisode, l’attaché de presse a une petite discussion avec Jed qui lui avoue indirectement qu’il a fait exprès de balancer cette petite phrase sur Ritchie alors qu’il était à l’antenne. Et ça, ça m’a vraiment plu. On retrouve le Bartlet malicieux et spirituel, qui n’est plus affaiblie par sa maladie ou ses problèmes psycologiques, comme le dirait si bien Stanley Keyworth. Sa complicité avec C.J. n’est pas oublié et on en redemande !

La deuxième storyline concerne Toby. Je suis vraiment attaché à ce personnage et je trouvais dommage qu’il ne tourne jamais autour des femmes. On ne voyait jamais sa vie personnelle depuis le début de la série. Si on y pense bien, à part une ou deux apparitions d’Andy et l’histoire de l’enterrement du clochard, on l’a rarement vu en dehors de la Maison Blanche. Et bien, c’est chose faite, même si c’est pour son travail, Toby va trouver l’âme soeur. Il rencontre Tabatha Fortis (interprété à merveille par la merveilleuse Laura Dern, que j’ai déjà vu quelque part mais je n’arrive pas à me souvenir où). C’est une femme assez hippie dans l’âme, qui est pleine de gentillesse et de finesse, et qui calme un peu ce vieux bourru de Toby. Elle vient de gagner un prestigieux prix de littérature mais refuse d’assister à une cérémonie à la Maison Blanche, car elle trouve que Bartlet n’en fait pas assez contre les lands-mines. Toby doit la convaincre de rester et on a le droit à une scène touchante entre lui et C.J. qui lui demande pourquoi il s’occupe de cette histoire et que Toby, tout penaud, répond juste « parce que ». Je trouve dommage que Tabatha Fortis n’apparaîsse plus par la suite, car son personnage était fort bien trouvé pour avoir une relation particulière, je n’ai pas dit amoureuse, j’ai dit particulière, avec Toby. C’était vraiment son âme soeur, je ne pense pas que l’expression soit exagéré. Andy, je l’aime bien, mais c’est plutôt la mère de ses enfants que l’amour de sa vie, à mon avis...

Niveau humour, l’épisode n'est pas en reste. On a du Josh, et du grand Josh. Un Josh des grand jours, et quand je dis grands jours, je pense bien évident à un de mes épisodes préférés, « Celestial navigation », ainsi qu’à « Take this Sabbat Day ». Un Josh maladroit, arrogant, voire hystérique, enfin bref, le Josh de Donna, et non pas de cette pimbêche d’Amy Gardner. Tout commence quand les secrétaires, dirigés bien sûr par Margaret (^_^) découvre un site entièrement consacré au grand Joshua Lyman, un site appelé « Josh LemonLyman.com » (j’ai découvert grâce au résumé de ce site que c’était un clin d’oeil au site des fans d’Aaron Sorkin...) !Malgré les conseils de Donna, Josh se met en tête de répondre à ses admiratrices mais se retrouve bien vite pris au piège. Et quand il est pris au piège, Josh réagit de façon plutôt particulière. Heureusement, un bon discours de C.J. et l’aide précieuse de Donna vont vite le ramener sur le droit chemin !

Voilà, rien qu’avec cela cette épisode est géniale. Mais ajoutez-y des dialogues savoureux entre Sam et Ainslay (qui apparaît pour la dernière fois de la série, sic...) et la précense de Margaret et de toute sa bande de commères, il est extraordinaire ! D’ailleurs, il me rappelle un peu ceux de la première saison, rythmée, drôle et où tous les personnages apparaissaient au même niveau. Il contraste avec la saison trois, excellente au niveau scénaristique (« Manchester I et II, « Bartlet for america », « Wowens of Qumar », « 10000 airplanes »), mais un peu trop sombre et aux arcs s’étirant trop longtemps. Là, on a le droit de souffler un peu avant un peu d’humour et un épisode qui se suffit à lui-même. Profitez-en, car après on ne verra plus Ainslay et on partira vers la fin de la saison, un peu bizarre et baclée à mon goût...

Si vous avez vous aussi adoré cette épisode, n’hésitez pas à en parler, et qu’il fasse couler beaucoup d’encre, il le mérite bien, car c’est le genre d’épisode qui pourrait passer apercu, contrairement à Noel ou Celestial Navigation, qui n’en vaut pas moins !

Et puis ça ne fera pas de mal que les gens se bougent un peu sur ce forum, nous ne sommes que quatre à participer ! Allez, ce n’est pas parce que TWW est terminé qu’il faut l’enterrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
 
episode 3.17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Maison Blanche [The West Wing] :: Episodes :: Saison 3-
Sauter vers: