A la Maison Blanche [The West Wing]

Forum pour discuter de la série 'A la Maison Blanche' (The West Wing)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rentrée séries 2006-2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Rentrée séries 2006-2007   Ven 23 Juin à 20:59

Quelles séries attendez-vous ? Lesquelles vous semblent prometteuses ? Celles dont vous tenterez le pilote ?

Les séries que j'attends :
- Studio 60 (Aaron Sorkin+concept+Bradley Whitford/Matthew Perry/Timothy Busfield) cheers
- Heroes (Concept+Cast, notamment Milo Ventimiglia Rolling Eyes )
- Brothers & Sisters (pour Rachel Griffiths, Calista Flockhart et Rob Rifkin)
- The Black Donnellys (Concept+Paul Haggis -enfin, il faut attendre janvier)

Je jetterai un coup d'oeil :
- Jericho (pour le concept)
- Six Degrees (pour JJ Abrams)
- Standoff (Concept+Ron Livingston)
- Traveler (pour Steven Culp)

Pour les autres, j'attendrai de lire les réactions et critiques pour tenter...

J'avoue n'être que modérément emballée par cette rentrée, mis à part deux-trois séries qui se détachent et que je vais attendre avec impatience. Néanmoins, c'est vrai que ça reste plus que l'année dernière où les séries 'attendues avec impatience' étaient inexistentes avant septembre...


Dernière édition par le Jeu 3 Aoû à 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Jeu 3 Aoû à 0:30

Studio 60 a déjà son sujet, mais pour les autres, quelques critiques que j'ai déjà pu rédiger sur certains pilotes. N'hésitez pas à donner vos opinions sur ceux sur lesquels vous avez jeté un coup d'oeil.

________________________________________

THE NINE (Preair)

Diffusé sur : ABC
Prévu pour : le mardi 4 octobre



Ca parle de quoi ?
The Nine est une série qui arrive à la rentrée sur ABC. Créée par Hank Steinberg, créateur à succès de FBI Portés disparus ( Wink ), The Nine raconte comment en une journée la vie de n'importe qui peut basculer.
Chaque jour peut être celui qui changera votre vie à jamais. Dans The Nine, c'est que les protagonistes vont vivre. Neuf personnes (le flic, le banquier, l'étudiante, le médecin...) vont sortir bouleversées d'un braquage qui tournera à la prise d'otages de 52 heures. Comment reprendre le quotidien de son existence après un tel traumatisme ?
(www.serieslive.com)

Avec ?
Camille Guaty (Prison Break), Chi Mcbride (Boston Public, Killer Instinct,House MD), Dana Davis, Jeffrey Pierce, Randall Reese, Jessica Collins, John Billingsley (Star Trek: Enterprise), Kim Raver (NY911, 24), Lourdes Benedicto (24, NYPD Blue), Owain Yeoman (Kitchen Confidential), Scott Wolf (Everwood, La vie à cinq), Timothy Daly.

Avis
Ouaouh. Ce pilote sait vous faire rentrer dans l'action directement et vous transmettre la tension du moment. En réalité, on peut le découper en trois périodes : une dizaine de minutes d'introduction des différents personnages pré-prise d'otages, moments futiles d'une vie 'insouciante' chacun menant sa vie. Puis l'arrivée des braqueurs à la banque, ils sortent leurs flingues en disant que tout sera finit d'ici 5 minutes. Et on se retrouve projeter 52 heures plus tard, les troupes d'assaut envahissent la banque, on suit tout ça à la télé où ils parlent des neufs derniers otages qui vont être libérés. La tension est extrème, la réalisation très nerveuse, les personnages sont tous transformés. Il y a eu deux morts dans la banque. On n'a seulement quelques brides de la prise d'otages en elle-même, quelques flashback et une violente altercation entre le flic qui était à l'intérieur et le négociateur qui nous indique que tout c'est mal passé dedans... Un rapide débriefing, et le rythme de l'épisode retombe soudain. Les personnages se retrouvent à devoir reprendre leur vie après un moment si traumatisant. Tous ont changé, un peu, beaucoup. Celui qui voulait se suicider décide qu'une seconde chance lui a été donné... ect...
Pourtant, ils gardent tous le contact. L'épisode se termine par leur première réunion, dans un bar, où ils sursautent en plein PTSD quand un plateau tombe.
L'épisode est vraiment construit de manière efficace, il happe le téléspectateur, c'est presque un film auquel on assiste. Vraiment bien fait.

Du côté des personnages, ou plutôt du côté des acteurs : que des têtes connues dont vous passez une bonne partie de l'épisode à énumérer dans votre tête où vous les avez croisés. Ravie comme toujours de retrouver Chi McBride en directeur de la banque braquée et père d'une adolescente qui fait partie des '9'. Ravie aussi de recroiser Scott Wolf d'Everwood ou La vie à cinq. Dans l'ensemble, un casting très solide donc.
Concernant les personnages, on a les indispensables : le flic, le médecin, l'assistante du procueur, l'adolescente Rolling Eyes Aussi une infirmière, une employée de banque (qui est la soeur d'une des tuées avec qui le flic sortait)... Les personnages offrent un contraste saisissant entre l'avant et l'après, on sent qu'il s'est passé des choses durant cette prise d'otage qui a boulversé les rapports pouvant pré-exister et en a créé de nouveau. Certaines choses nous sont suggérées, d'autres restent vraiment en suspens.

Bilan : Un pilote très efficace et vraiment bon pour skotcher le téléspectateur devant son écran pour voir la suite. En effet : je veux savoir ce qu'il s'est passé durant ces 52 heures ! On aura sans doute des flashbacks pour nous laisser des pistes...
Les personnages sont un brin stéréotypés, mais pas trop non plus, parce que la prise d'otage a quelques peu redistribué les cartes et nous laissent beaucoup de questions... Que s'est-il passé entre l'assistante du procureur et le flic ? (elle qui est déjà avec le procureur en chef) Le lien s'est distendue entre l'infirmière et le chirurgien -elle est enceinte, mais ne lui dit pas, et lui couche avec l'employé de banque dont la soeur est décédé, le jour de l'enterrement... L'adolescente ne se souvient plus rien de ces 52 heures traumatisantes, or il s'est manifestement passé quelque chose de grave...
La scène finale est vraiment poignante : l'adolescente va voir en prison le preneur d'otage qui n'a pas été blessé durant l'assaut. Neutral

Donc, comme vous le voyez, ce pilote pose vraiment des bases sur lesquels on peut construire beaucoup de choses, il laisse beaucoup (trop?) de questions sans réponse... Mais une chose est sûre : il attise parfaitement la curiosité du téléspectateur.
Je veux la suite !! cheers

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Jeu 3 Aoû à 0:31

HEROES


Diffusé le : Lundi 25 septembre 2006
Sur : NBC

Ca parle de quoi ?
C'est une saga dans laquelle des personnes du monde entier se découvrent des super pouvoirs et tentent de faire face aux changements que ceux-ci causent à leur vie. Non seulement ils vont découvrir ce que signifient leurs super pouvoirs mais aussi d'où ils viennent. Sans compter qu'ils seront amenés à unir leurs forces pour faire face à un ennemi commun voulant découvrir les secrets de leur ADN. (www.heroes.fr)

Avec :
Adrian Pasdar ("mysterious ways"), Ali Larter ("final destination 2"), Greg Grunberg ("alias"), Hayden Panettiere ("the book of daniel"), Leonard Roberts ("buffy the vampire slayer"), Masi Oka ("scrubs"), Milo Ventimiglia :2love2: ("gilmore girls" "the bedford diaries"), Noah Gray-Cabey("my wife and kids"), Santiago Cabrera ("Empire"), Sendhil Ramamurthy, Tawny Cypress.

Avis :
Bon, le pilot preair est une version plus courte que celle qui sera diffusée sur NBC en septembre, il manque certains personnages comme celui de Greg Grunberg. Même si j'aurais une petite inquiétude sur cette durée, parce que cette version courte dure déjà une heure et on la voit bien passer cette heure. Alors une heure et demie, ça risque d'être assez longuet. Enfin, on verra la version finale en septembre.

Pour l'instant, je suis assez mitigée par ce pilot. Il y a des points positifs, mais aussi beaucoup de problèmes.
C'est un pilot qui essaye vraiment de balayer l'ensemble des personnages, ce qui donne une impression d'éclatement (il faut dire qu'on fait le tour du monde, même si c'est bien connu toutes les routes mènent à New York Laughing ). Donc, le rythme est saccadé, on se perd un peu, cela donne un ensemble assez lent (d'où le problème de la longueur), car au fond, ce sont surtout les bases de la série qui sont mises en place.
Je passerai sur le casting que tout le monde déclare copier sur Lost, avec tendance 4400. Mais on retrouve beaucoup de têtes connues et c'est quand même du solide côté distribution.
Mes gros problèmes avec ce pilot, c'est sans doute la très haute ambition qui s'en dégage, le texte d'introduction, ce 'chapitre un' de cette 'épopée'. Les grandes discussions sur la destinée de chacun, sur la prédestination, le fait d'être spécial, ont fini par m'agacer un brin. Ca va un peu, mais les scénaristes ont une façon tout à fait sérieuse de disserter dessus, légèrement narcissique sur les bords.
En point négatif, il y a aussi l'immense toutélié avec lequel jouent les scénaristes, tous les personnages se croisent sans le savoir, de l'ami du japonais qui paye la stripteaseuse à des milliers de kilomètres, Milo et l'indien qui se retrouvent dans le même taxi, Milo qui soigne le père de la petite amie du peintre qui voit le futur, l'homme qui était chez le père de l'indien qui est en réalité le père de la pompom girl... Enfin, ça continue encore et encore. Il y a deux sortes de toutélié : le toutélié bien ficelé subtile qui happe le téléspectateur (Regenesis, saison 1) ou le toutélié indigeste et grossier (Lost). C'est sans conteste pour le second que les scénaristes ont opté.

Mais il n'y a pas que des points négatifs quand même pour une version inachevée du pilot. Les balbutiements des pouvoirs ont déjà été explorés par de nombreuses séries, mais la stripteaseuse et son reflet m'ont intrigué. Tout comme Milo et ses problèmes familaux, sa relation avec son frère, et ses rêves de savoir 'voler'. Très angsty, notamment les mots sans concession de sa mère 'tu n'es rien, ton frère est tout, tu l'as laissé prendre tout l'espace' Suspect Super question solidarité familiale.
Evidemment, la présence dans le cast de Milo Ventimiglia est un point positif à elle toute seule :rolles: (comment ça, 'très objective' ? Laughing )J'ai bien aimé le twist final qui s'avère une chute inattendue qui laisse sur sa fin et donne vraiment envie de continuer.

L'ambiance est très comics, encore plus assumée par le biais du japonais et toutes ses références de Star Trek à X-Men.
Les personnages sont caricaturaux, chacun tient un rôle bien précis et bien connu. Il faut voir comment les scénaristes vont faire évoluer cela.
A suivre également ceux qui surveillaient les recherches du père de l'indien : que veulent-ils, cherchent-ils, qui sont-ils ? Et aussi savoir si les pouvoirs de sa pompom girl de fille ont un rapport avec l'activité de l'homme à lunette qu'on croise partout.

Bilan : On prend des concepts très classiques, déjà moultes fois usités à la télé, un casting solide, une réalisation propre, et on mélange le tout, rien d'original pour une recette normalement maîtrisée : voilà Heroes.
A voir concrètement vers quoi vont s'orienter les scénaristes.
Je pense être au rendez-vous à la rentrée. Parce que le concept X-Men avec une pointe de 4400, ça peut m'intéresser. Et parce que Milo I love you Razz (heureusement qu'ils ne l'ont pas tué dès la fin du pilote :DD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Jeu 3 Aoû à 0:32

JERICHO (Preair)



Diffusé sur : CBS -déjà acheté par M6-
Prévu pour : Septembre 2006

Ca parle de quoi ?
Jericho est une petite ville tranquille du Kansas. Un jour, toutes les communications (télé, radio) se coupent d'un coup. Un champignon nucléaire est aperçu au loin.
Après les explosions, les habitants survivants de Jericho entrent dans un chaos social, psychologique et physique. Personne ne sait quoi penser et la peur commence à les hanter, particulièrement car l'isolement de la ville les coupent de l'aide extérieure. Ils vont devoir faire face ensemble à ce nouveau monde mystérieux et peu familier.

Avec qui ?
Skeet Ulrich, Ashley Scott, Sprague Grayden, Kenneth Mitchell, Lennie James, Michael Gaston, Eric Knudsen, Gerald McRaney, Pamela Reed.

Avis
Bienvenue pour l'apocalypse : le pitch de départ peut être intéressant dans le genre 'série catastrophe'. Ainsi, ce pilote ressemble grandement à la première partie d'un film de série B classique.
L'absence de temps mort du pilote est un point positif indéniable, mais il y a quand même quelques hics. L'introduction des personnages se passent en douceur, pas trop de problème de rythme. Mais c'est très cliché tout ça : le retour du fils prodigue, qui a des problèmes avec son père, maire de la ville qui recherche l'intérêt général -à la différence de son méchant adversaire aux prochaines élections qui cherchent à semer la panique. On a même les triangles qui apparaissent directement avec l'ex du héros dont le fiancé était dans un avion -c'est bête, la revoilà célibataire- et la belle institutrice sauvée... Ca regorge de coïncidences un peu grosses, mention spéciale au fait que Jack tombe comme par hasard sur le bus scolaire accidenté et sauve tout le monde (médecin, conducteur de bus, soldat... Laughing ). Tout personnage a une place précise. Et vous me direz, c'est aussi pour ça que les stéréotypes existent : ça permet à chacun de s'y retrouver clairement. Pas certaine de la subtilité de l'ensemble, mais cela ne veut pas dire pour autant que cette distribution n'est pas efficace.

En effet, ce pilote m'a intrigué. On va dire que c'est aussi une énorme coincidence qu'un autre bus plein de prisonniers passait dans le coin à ce moment-là, mais au moins, ça laisse des interrogations, un peu de suspense, et tous ces chers habitants dont le maire vante les mérites à la fin vont peut-être s'avérer pour certains des personnes à qui il ne faut pas faire si confiance que ça.

Même si j'ai trouvé la réalisation du moment où la bombe explose un peu trop mise en scène et théâtrale (avec la fille qui fait un décompte -involontaire- pour jouer à cache-cache), ensuite, c'est certain que la série réussit à créer une atmosphère un peu oppressante accentuée par la nuit et la coupure d'électricité (d'autant qu'elle ne devrait pas revenir si tout le pays est sous les bombes). L'explosion nucléaire n'est pas spectaculaire de là où on est, mais sur la suggestion de ce qui se passe à Atlanta, Denver, ect... que repose toute la tension, justement.
Surtout qu'il semblerait qu'il y ait un cercle autour de la ville puisque la blonde arrive au début de la zone contaminée à la fin de l'épisode -avec tous ces corbeaux morts- je serais elle, je filerai de là en extrème vitesse, hein, parce que je pense que les appareils à détecter les radiations doivent s'affoler à l'endroit où elle s'arrête à la fin Suspect .

Bilan : Très film de série B, ce pilote a ses imperfections, mais rend néanmoins le téléspectateur curieux de savoir ce qu'il se passe ensuite. On est laissé dans le vague quant à la future direction de la série -> vont-ils partir explorer les alentours ? que vont-ils trouver ? (les corbeaux morts et c'est tout). Comment tenir toute une saison voire plus sur ce concept de départ ?
Ca m'a l'air d'être une production classique d'une fiction catastrophe, avec ses clichés et stéréotypes, ses grosses ficelles... Mais ça ne veut pas dire pour autant que ça ne sera pas efficace en tant que divertissement.

Je regarderai l'épisode suivant pour voir où ça va nous mener. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
samgriss

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 37
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Sam 5 Aoû à 21:15

Jericho me tente bien ! L' histoire est originale et meme si il n'y a pas l'air d'avoir de surnaturel, je ne peux pas m'empecher de penser au Fléau de S.King. Ca doit surement etre le coté "fin du monde" et j'aime beaucoup.
Aprés s'il y a trop de clichés ça va vite devenir lourd à regarder mais si les acteurs sont bons et la réalisation efficace, pourquoi pas! Je pense que je regarderai au moins le 1er épisode par curiosité et j'attends ton avis sur le 2nd.
Merci pour résumé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiaddicted.forumpro.fr/portal.forum
Heather
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Dim 6 Aoû à 11:40

TRAVELER (preair - midseason)

Diffusé sur : ABC
Prévu pour : Janvier 2007 (oui...euh...rien ne presse pour zieuter ce pilote Razz )



Ca parle de quoi ?
Jay, Tyler et Will sont trois amis de fac qui ont vécu ensemble pendant leurs deux dernières années à l'université. Ils partent pour deux mois sur la route pour fêter la fin de leurs études, en commençant par NY. Or, après une course de rollers dans les couloirs d'un des plus célèbres musées de NY, le bâtiment explose à la suite d'un acte terroriste. Jay et Tyler deviennent alors les principaux suspects de l'attentat. Or Will, resté à l'intérieur, a disparu. Fouillant les photos, les deux amis se rendent compte qu'ils ne peuvent même pas prouver l'existence de Will dont toutes les affaires ont disparu. Mais le complot pour les faire accuser semble aller encore plus loin car des milliers d'actions ont été vendues un jour avant l'attentat. Ils doivent s'enfuir pour pouvoir prouver leur innocence.

Avec qui ?
Aaron Stanford ("X-men: the last stand"), Anthony Ruivivar (NY911), Gillian Jacobs, Logan Marshall-Green ("The OC" "24"), Matthew Bomer ("Tru Calling", "All my children"), Steven Culp ("JAG", "Desperate Housewives"), Viola Davis, William Sadler ("Roswell" "Wonderfalls").

Avis

Des points positifs et négatifs pour un ensemble assez mitigé pour lequel je garde quelques réserves.

Du côté des 'pour' : C'est efficace et le réalisateur sait bien faire monter la tension, on va souvent à 100 à l'heure dans les poursuites et les courses. Un sujet qu'on commence à bien maîtriser avec le terrorisme, un faux air de Prison Break (surtout pour cette année en plus) et du Fugitif entre autres, un grand complot comme on sait si bien en faire dans cette paranoïa ambiante. Ajouter en plus quelques acteurs que je retrouve toujours avec plaisir -notamment Steven Culp...

Cependant je reste quand même assez mitigée. Tout d'abord j'avoue avoir eu du mal à m'attacher à nos deux personnages principaux, trop caricaturaux, trop prévisibles... Je ne sais pas, mais le courant n'est passé que moyennement entre nous.
Et puis au-delà, on retrouve beaucoup de clichés, rien de bien original, et une impression constante de 'déja vu' en arrière plan. Cependant, je reconnais sans peine qu'on peut facilement se prendre au jeu car l'efficacité de l'ensemble ne me semble pas remise en question pour le moment.

Bilan : Ce pilote soulève beaucoup de questions et exerce correctement sa fonction introductive. On sent déjà un beau toutélié intéressant : Qui est Will Traveler (parce que oui, le titre vient du nom du 3ème étudiant qui a 'disparu', pas du mot 'traveler) ? Tout était-il plannifié depuis 2 ans ? Qui était au courant parmi les gens haut placés ? Qui est l'homme de l'hôtel qui aide les deux étudiants à s'échapper et tue deux agents du FBI Shocked ?
Comme je suis curieuse avant tout, je pense tenter l'expérience. Mais le problème risque plus de venir du liant et de l'attrait des personnages que de l'efficacité de l'action et du complot, car de ce côté-là, les scénaristes commencent à avoir plus qu'un réel savoir-faire, sans révolutionner le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alamaisonblanche.new.fr
Breakisover

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 27
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   Sam 17 Fév à 20:42

Avec le recul, on peut tirer un premier bilan de ces séries :

- The nine est pas mal, mais sera bientôt annulé, dommage pour Chi McBride.

- Jericho est minable à mon goût mais a son petit succès...

- Heroes, j'adhère pas ce qui n'est pas le cas de tout le monde puisque la série est devenu un vrai phénomène, comparable à Lost il y a trois ans. Mais j'ai bien peur qu'elle devienne aussi lourde que celle-ci...

ET QUE PENSEZ VOUS DE STUDIO 60 on the sunset strip ?

(une petite déception pour ma part, espérons qu'elle aura le droit à une deuxième saison pour se rattraper, ce qui n'est pas assuré...)

Le problème de la série, c'est qu'elle est trop prétentieuse. On ne retrouve pas la légéreté que j'aimais tant avec Sport Night !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée séries 2006-2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée séries 2006-2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Maison Blanche [The West Wing] :: Discussion Générale :: Autres séries-
Sauter vers: